Animateur(trice) de communauté

Animateur(trice) de communauté
Famille métier : Création et contenus
En agence
En entreprise / organisation
En indépendant
Autres appellations métier : Community manager, Gestionnaires des médias sociaux

 

 

 

 

Définition du métier
L’animateur de communautés est chargé de fédérer une communautés d’internautes autour d’un intérêt commun, d’animer les échanges sur ce thème, tout en veillant au respect des règles de bonnes conduites au sein de la communauté.
Ce métier s’inscrit dans le champ de la communication grâce à l’évolution du Web 2.0, à l’appropriation d’internet par un grand nombre d’utilisateurs, ainsi qu’à l’arrivée de nouveaux modes interactifs de communication (réseaux sociaux, blogs, wikis, etc.).
Les usages se sont développés dans une dimension de collaboration et de contribution croissantes. La participation accrue des utilisateurs autour d’un thème ou d’un sujet donné nécessite de formaliser les principes d’animation et d’organisation des communautés ainsi constituées.
Ces dernières peuvent s’agréger autour d’identités d’entreprises (communication de marques, de marketing, etc.), de sujets sociaux ou politiques, d’intérêts communs.
Missions
L’animateur de communautés participe à la réflexion préparatoire et à la constitution de la communauté, dans le cadre, par exemple, d’une action de marketing, de fidélisation ou d’échanges de bonnes pratiques « métier » au sein d’une entreprise ou auprès du grand public.
Il formalise, construit et développe la communauté dans le respect de la stratégie de communication préalablement établie.
Il anime la communauté, seul ou en équipe. Il régule, incite et favorise les échanges entre les membres de la communauté. Il veille au respect des comportements et des bonnes pratiques.
Expert de la thématique de la communauté, il est le garant de la fiabilité des informations échangées. Il rédige et produit du contenu afin de susciter les échanges. Il peut, à ce titre, coordonner un réseau de rédacteurs ou contributeurs de la communauté.
Il promeut la communauté auprès des membres et des non-membres par des actions de marketing ou de communication interne.
Il effectue un suivi et analyse ses résultats, selon des objectifs et indicateurs qu’il aura au préalable définis et modélisés avec sa direction ou son client.
Domaine et périmètre d’intervention
L’animateur de communauté exerce le plus souvent son activité de façon autonome dans l’entreprise ou au service de clients, seul ou au sein d’une agence.
Dans une structure groupe, il peut appartenir à une équipe composée de plusieurs membres, dont chacun exerce une responsabilité précise.
Selon l’organigramme de l’entreprise et en fonction de la communauté ou de la problématique sur laquelle il travaille, l’animateur de communauté est sous la hiérarchie de la direction marketing, de la direction de la communication, de la direction de la communication interne ou de la direction des systèmes d’information.
Il peut également travailler au sein d’une agence et sera dédié à une ou plusieurs communautés web d’un ou plusieurs clients de l’agence. Il aura un rôle de consultant opérationnel. Il sera alors rattaché au directeur clientèle ou au directeur conseil.
Quelle que soit la structure, il travaille en étroite collaboration avec le webmaster, le responsable éditorial et toute fonction proche de la communauté web internet et intranet.
Activités et tâches
Activité 1 : Tâches :
Est à l’écoute des besoins
  • - Assure une écoute formelle et informelle de l’organisation
  • - Définit les objectifs de la communauté (impacts souhaités et effets recherchés)
  • - Détermine les ressources nécessaires internes et externes (techniques et éditoriales)
  • - Participe à la sélection des formats retenus
  • - Identifie et recense les membres de la communauté (caractéristiques socio-professionnelles, attentes et besoins, niveau d’implication)
  • - Détermine la typologie des membres de la communauté en fonction de leur niveau d’implication (contribution, leaders d’opinion)
  • - Formalise les éléments de l’échange au sein de la communauté (production d’idées, suggestion & proposition)
Activité 2 : Tâches :
Fixe les modalités de fonctionnement et anime la communauté
  • - Détermine les effets attendus de la communauté (objectif stratégique, recueil d’opinion, écoute, suggestion)
  • - Détermine les modalités d’animation de la communauté (modalités de prise de parole, éléments et documents proposés, élément sollicités)
  • - Détermine les principes de médiation (régulation, censure)
  • - Détermine les principes d’affiliation à la communauté (principe d’affiliation, mécanismes d’adhésion)
  • - Rédige les conditions d’utilisation et les principes d’échanges de la communauté
Activité 3 : Tâches :
Produit et diffuse l’information
  • - Rédige ou fait rédiger du contenu
  • - Suit l’évolution des contenus (par thème et par sujet, par fréquence de publication)
  • - Veille au respect du calendrier éditorial (informations récurrentes, informations ponctuelles)
  • - Supervise les « actualités » (rafraîchissement, publication des actualités)
  • - Suit les versions des documents (Indexation, métadonnées, évolution, mise à jour, suppression)
Activité 4 : Tâches :
Assure une veille
  • - Assure une veille des techniques web sur la communication du secteur d’activité (marché concurrentiel) et de l’entité et des bonnes pratiques des acteurs du web
  • - Modélise les mécanismes de reporting concernant la communauté (indicateurs de fréquentation, mécanismes d’alerte)
  • - Suit l’évolution de la communauté dans la durée (adaptations, ajustements et modifications)
  • - Anticipe les évolutions (adaptation et formation)
Activité 5 : Tâches :
Mesure et suit les actions de la communauté
  • - Définit les indicateurs de contribution (volumétrie documentaire et téléchargements, extension des rubriques)
  • - Définit les indicateurs de suivi en matière d’utilisation du site (pages vues, sessions…)
Compétences
Savoirs
  • - Connaissance de l’entreprise, ses produits, ses services, sa culture, son identité, son histoire, son environnement web (graphique, éditoriale, nétiquette)
  • - Connaissance du web 2.0 (réseaux sociaux, blogs, micro-blogging, RSS, mash-up)
  • - Connaissance des principes et des mécanismes des communautés (création, animation, régulation, exploitation)
  • - Compréhension de la dynamique virale du web collaboratif
  • - Savoir, vouloir et pouvoir coopérer à distance
  • - Capacité à anticiper et capter les signaux des tendances positives et négatives de manière proactive
  • - Capacité rédactionnelle : rédiger, relayer et transmettre des messages simples avec authenticité (et sans faute d’orthographe)
Savoir-faire
  • Compétences requises :
  • - Maîtriser les espaces et les outils collaboratifs (site web, lettre d’information, blog de l’organisation, salle de presse virtuelle, kits médias sociaux etc)
  • - Maîtriser les fonctionnalités des réseaux sociaux (création de campagnes de promotion, création d’applications, personnalisation des comptes de l’organisation)
  • - Maîtriser les outils statistiques (Google Analytics, Omniture, XIti, etc)
  • - Maîtriser les outils de veille et de mesure de l’e-réputation (métamoteurs sociaux, moteurs de blogs, moteurs d’actualités, suivi et recherche de commentaires, moteurs de forums, moteurs de microblogging, agrégateurs sociaux, moteurs de recherche de personnes, outils d’alerte, outils de gestion des réseaux sociaux)
  • - Maîtriser les outils de bureautique (Suite Microsoft Office et/ou Suite OpenOffice)
  • - Pouvoir assurer une maintenance informatique basique
  • Compétences souhaitées :
  • - Savoir élaborer un diagnostic
    de communication, des recommandations, des plans de communication globaux
Savoir-être
  • Compétences requises :
  • - Intérêt pour les nouvelles technologies et leurs enjeux (veille)
  • - Aptitude à gérer le stress et les situations conflictuelles
  • - Aisance relationnelle dans la relation à l’autre : politesse, courtoisie
  • - Ouverture aux autres (empathie, persuasion, intuition)
  • - Curiosité
  • Compétences souhaitées :
  • - Créativité
  • - Réflexion prospective

 

Télécharger la fiche en PDF

Laisser un commentaire